“Libérer vos intrapreneurs !” – Intervention de Daniel Jasmin à l’i7Summit

i7summit

Daniel Jasmin, co-fondateur d’ExploLab, était invité à témoigner au i7Summit le 12 octobre dernier à Chantilly lors d’un atelier sur le thème “Efficient Collaboration between large corporation and disruptive innovative Companies.

L’i7Summit est un évènement international regroupant responsables innovation des grandes entreprises, investisseurs et startups provenant d’une vingtaine de pays pour partager les meilleures pratiques en termes de pilotage de l’innovation.

Chateau Les Fontaines (6)Devant une centaine de participants, Daniel Jasmin a partagé son retour d’expérience issu des 60 expérimentations innovantes menées par ExploLab avec de grandes entreprises françaises sur les 12 dernières années, et illustré par de nombreux exemples les deux idées fortes suivantes :

  1. Valoriser les intrapreneurs
    Etant donné le risque à prendre, la persévérance qu’il faut pour installer une innovation de rupture dans une organisation qui, par nature, voudra continuer à faire comme d’habitude, les grandes entreprises ont besoin de valoriser leurs intrapreneurs.
    Rares sont les entreprises qui, comme Apple, centrent le recrutement sur ce type de profil. La bonne nouvelle, c’est qu’un certain nombre d’entre eux passent au travers les mailles du filet et souhaitent entreprendre le changement dans leurs organisations.
    Voila comment Apple les décrit : “Here’s to the crazy ones. The misfits. The rebels. The troublemakers. The round pegs in the square holes. The ones who see things differently. They’re not fond of rules. And they have no respect for the status quo. You can quote them, disagree with them, glorify, or vilify them. About the only thing you can’t do is ignore them. Because they change things. They push the human race forward. And while some may see them as the crazy ones, we see genius. Because the people who are crazy enough to think they can change the world, are the ones who do. (Apple Inc.)
  2. Créer un cadre permettant d’entreprendre
    Les grandes entreprises doivent créer un cadre pour permettre à leurs intrapreneurs d’assumer l’échec, qui est une composante inévitable dans l’innovation. S’il n’y a pas de risque d’échec c’est que c’est que l’on est dans la sphére du développement business “as usual”, et pas de l’innovation.

Le conseil donné par Daniel Jasmin aux Start-ups qui entrent en négociation avec une grande entreprise c’est que s’ils n’ont pas en face d’eux un intrapreneur ou si ce dernier n’a pas le mandat pour prendre des risques il vaut mieux qu’ils ne perdent pas leur temps, car l’entreprise ne saura pas intégrer leur produit/service.

Les retours d’expérience des autres participants ont permis de montrer l’importance d’avoir un intermédiaire entre les start-ups et les grandes organisations:

  • soit un facilitateur interne qui filtre les offres et les projets et aide les start-up à adapter leur offre et leur modèle aux objectifs de l’entreprise et à trouver le bon interlocuteur au sein de l’organisation ;
  • Soit un intégrateur qui réassurera l’entreprise sur la pérennité du service.

Logo_ExploLab_web50ExploLab sera aux côtés de toutes entreprises souhaitant augmenter leur réactivité en s’appuyant sur ses intrapreneurs.