Via 01Net

Il ne manque qu’un lecteur de DVD (le disque dur est sur le réseau, bien sûr…).

Ce « thin PC » illustre bien la tendance de la simple mise à disposition de puissance de calcul comme une commodité, au même titre que l’électricité ou l’eau.

On regrette qu’il faille encore des fils pour connecter l’écran, la souris et le clavier.

Avec le Jack PC, l’ordinateur se cache dans le mur
Le constructeur Chip PC propose une prise murale à destination des entreprises. Elle intègre un processeur, de la mémoire vive, des ports USB… afin de remplacer une unité centrale.
François Bedin , Décision Informatique, le 28/07/2006 à 12h00

Le Jack PC se présente sous la forme d’une prise murale.

L’écran est bien là, la souris et le clavier aussi, mais le PC a disparu du bureau ! Il se situe désormais dans le mur grâce au Jack PC, conçu par le constructeur Chip PC, connu principalement pour ses clients légers.

Le Jack PC se présente sous la forme d’une prise murale (8,5 x 8,5 cm et 4,3 cm de profondeur) qui se connecte au réseau local de l’entreprise. Cette « prise » intègre un processeur Risc AMD Alchemy Au1550 à 333 ou 500 MHz (équivalent d’un processeur x86 à 800 MHz ou 1,2 GHz), 32 ou 64 Mo de mémoire flash, 64 ou 128 Mo de mémoire vive et 4 ou 8 Mo de mémoire vidéo. Elle dispose en façade de quatre ports USB 2.0, d’entrées/sorties audio et d’un connecteur VGA ou DVI-I (signaux DVI et VGA). L’alimentation est assurée directement par le réseau en PoE (norme 802.3af), avec une consommation d’environ 5 W, ou par un adaptateur secteur externe. Le Jack PC utilise Windows CE .NET et gère les protocoles Microsoft RDP et Citrix ICA. Il inclut le navigateur Internet Explorer 6.0.

Le prix de vente du Jack Pc de Chip PC devrait se situer entre 300 et 500 € HT.